Après Dutilleux, Renée Fleming chante Kevin Puts

Par Laurent Bury | lun 01 Août 2016 | Imprimer

Alors qu’elle aurait pu se contenter d’enchaîner les rôles mozartiens et straussiens, Renée Fleming a toujours eu à cœur de prêter son concours à la musique contemporaine. Henri Dutilleux écrivit pour elle Le Temps l’horloge, qu’elle créa en 2009. Hélas, Dutilleux n’est plus, et la soprano doit donc se tourner vers d’autres compositeurs pour concevoir des œuvres sur mesures. Peut-être aura-t-elle trouvé l’oiseau rare en la personne de son compatriote Kevin Puts (né en 1972), qui connut un beau succès en 2011 l’opéra Silent Night, sur la trêve de Noël 1914 entre soldats français, allemands et écossais, d’après le film français Joyeux Noël sorti en 2005 (après sa création américaine, cet opéra fut donné à Wexford en 2014). Sa deuxième incursion dans le genre lyrique, The Mandchurian Candidate (2015), relevait davantage de la politique-fiction, autour d’un ancien combattant de Corée complotant pour renverser le gouvernement américain. En novembre prochain, la belle Renée créera donc un tout nouveau cycle de mélodies inspiré des lettres adressées par la peintre Georgia O’Keeffe à son compagnon le photographe Alfred Stieglitz et à la suffragette Anita Pollitzer.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.