Après Cheryl Studer, le retour de Jane Eaglen

Par Laurent Bury | mer 19 Février 2020 | Imprimer

C'est un peu la Nuit des morts vivants qui continue : on apprenait il y a peu que Cheryl Studer avait survécu aux années 1990, et voilà qu'une autre rescapée de la même époque resurgit. Naguère Isolde au Met et un peu partout dans le monde, Norma aux quatre coins de la planète et notamment pour Riccardo Muti au disque, la soprano britannique Jane Eaglen avait franchement disparu des radars depuis une bonne quinzaine d'années. Normal, elle avait renoncé à la scène pour se consacrer à l'enseignement. En cherchant bien, on apprend qu'elle a chanté en 2017 dans une adaptation de The Rake's Progress à Boston, non pas dans le très improbable rôle d'Anne Trulove, comme voudrait nous le faire croire le site Operabase, mais bien en Mother Goose. Et voici que Jane Eaglen s'apprête à revenir cet été en wagnérienne de choc, pour un concert à Pittsburgh en juillet, qui associera des extraits de Siegfried et du Crépuscule des dieux, et où elle chantera au moins l'Immolation de Brünnhilde, et dont elle assurera la mise en espace.


Jane Eaglen pendant une masterclass en 2012 © DR

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.