Anna Netrebko et les gays russes (suite) « Quand je serai une femme politique, je pourrai parler »

Par Laurent Bury | mar 24 Septembre 2013 | Imprimer
-
Lundi 23 septembre, le Metropolitan Opera de New York ouvrait sa saison 2013-2014 avec une représentation d’Eugène Onéguine. Depuis plusieurs semaines, cette soirée de gala était au cœur du débat qui fait rage suite à la polémique lancée par Andrew Rudin. Forte de 9000 signatures, sa pétition demandait au Met de dédier cette représentation à toute la population homosexuelle russe, après les lois Poutine interdisant la « propagande en faveur des sexualités non conventionnelles ». Peter Gelb, directeur du Met, avait courtoisement refusé : « Même si la Russie nie officiellement la sexualité de Tchaïkovski, ce n’est pas notre cas. Le Met est fier de présenter l’œuvre du grand compositeur gay russe. Cela constitue un message en soi ». Hier soir, une manifestation pacifique avait lieu à l’extérieur du théâtre, avec distribution de tracts et banderole de quinze mètres arborant le slogan « Support Russian Gays ». Dans la salle, avant même l’arrivée du chef, un protestataire cria du haut du poulailler « Valery, ton silence tue les gays russes » ; en effet, interrogé à ce sujet, Valery Gergiev avait refusé de répondre. Ce premier trublion ayant été expulsé, une autre voix lança : « Poutine, arrête ta guerre contre les gays russes ». La représentation put ensuite commencer, et se déroula sans heurts. Peut-être un jour la nouvelle Tatiana du Met finira-t-elle par s’exprimer, car Anna Netrebko promet des commentaires dans une vie future, quand elle sera devenue une femme politique. Pour le moment, tout ce qu’elle peut dire c’est qu’elle travaille avec tous, quel que soit leur appartenance ethnique ou leur orientation sexuelle. [Laurent Bury]
Pour suivre le feuilleton "Anna Netrebko et les gays russes", voir les brèves des 7 août, 9 août et 5 septembre.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager