40 ans après, retour de l'opéra en Lybie

Par Christophe Rizoud | sam 16 Mai 2009 | Imprimer
Si le Barbier de Séville présenté à Sabratha samedi 16 mai fait sensation, ce n’est pas à cause de la distribution – la renommée des protagonistes, la soprano française, Marilyn Clement, le baryton italien Marcello Rosiello et le ténor Frederic Diquero, n’atteint pas encore des sommets –  ni même à cause du lieu – Sabratha est pourtant l’un des plus beaux théâtres antiques de la Méditerranée – mais parce qu’un opéra n’avait pas été joué en Lybie depuis 40 ans. 1.500 personnes, des libyens essentiellement, sont attendues. La représentation a été organisée par l’ambassadeur français, Francois Gouyette, en collaboration avec l’institut français de la culture à Tripoli et avec la contribution de sociétés française travaillant en Lybie : Total, Vinci, BNP Paribas... « Nous voulons lancer un festival de Sabratha où serait exécuté le meilleur de la musique, de la danse et du théâtre européen ainsi que les meilleur de la musique lybienne » explique notre ambassadeur. Ce barbier de Seville en pose le premier jalon. Christophe Rizoud
Réagissez à cet article, votre commentaire sera publié

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager