Sur les ondes lyriques en septembre 2019

Par Marie-Laure Machado | jeu 05 Septembre 2019 | Imprimer

Festivals cigales ou opéras cathédrales, ciel de Johann et coeur de Ludwig, ors de Berlioz, de Wagner, voix de souffrances ou de robuste porcelaine, les ondes lyriques de septembre nous emplissent d’ineffables harmonies, comme un perpétuel printemps. Bonne rentrée !


Dernière minute

. Mercredi 11 septembre, 19h30 CET, Müpa-live-webcast : Jean-Baptiste Lemoyne, Phèdre – Budapest, Müpa, Bela Bartok National Concert Hall, direct 2019

. Du mardi 17 septembre et jusqu’au lundi 28 octobre, sur LaMonnaie-streaming : Nicolaï Rimski-Korsakov, Le Conte du Tsar Saltan – Bruxelles, La Monnaie, 2019

. Jeudi 12 septembre, 20h30 CET, RAI3 : Récital Mariella Devia et Gregory Kunde – Bologne, Teatro Manzoni, 2019

. Vendredi 13 septembre, 19h CET, Operavision : Ambroise Thomas, Hamlet – La Haye, Opera2Day, 2018

. Samedi 14 septembre, 20h CET, Musiq3 : Richard Wagner, Die Walküre – Munich, Herkulesaal, 2019

. Lundi 16 septembre, 20h CET, France-Musique : Soirée « Concert – Journée de l’Opéra de Paris » - Paris, Maison de la Radio, archives d’extraits d’opéras et concerts de L’ONP, de 2007 à 2013

. Jeudi 19 septembre, 19h30 CET, Ö1-radio : Récital Tara Erraught – Schwarzenberg, Shubertiade, Angelika Kaufmann-Saal, 2019

. Vendredi 20 septembre, 19h45 CET, Müpa-live-webcast : Claudio Monteverdi, La Favola d’Orfeo – Budapest, Müpa, Béla Bartok National Concert Hall, direct 2019

. Vendredi 20 septembre, 20h CET, RAI3 : Prokoviev, Ravel, Stravinski, Quatre chants paysans russes – Debussy, La Demoiselle Elue – Paris, Auditorium de Radio-France, direct 2019

. Samedi 21 septembre, 20h30 CET, medici.tv, PhilharmonieParis-live : Piotr Tchaïkovski, Iolanta – Paris, Philharmonie, Grande Salle Pierre Boulez, direct 2019

. Dimanche 22 septembre, 00h15 CET, France3.tv : Jean-Baptiste Lully, Les Amants Magnifiques – Opéra de Rennes, 2017

. Lundi 23 septembre, 23h55 CET, MET-radiolive : George Gerschwin, Porgy and Bess – New York, MET, première – gala – direct 2019

. Mardi 24 septembre, 01h CET, France2.tv : Gioachino Rossini, Cenerentola – Opéra de Lille, 2016

. Jeudi 26 septembre, 19h30 CET, France.tv, France3-NoA.tv : Jacques Offenbach, Les Contes d’Hoffmann – Bordeaux, Grand-Théâtre, direct 2019 -  Ces 2 retransmissions ont été annulées - 

. Vendredi 27 septembre, 19h30 CET, FilharmoniaNarodowa-Youtube : Giuseppe Verdi, Messa da Requiem – R.Alagna – A.Kurzak – A.Rehlis – R.Siwek – B.Michalowski – Varsovie, Warsaw Philarmonic Concert Hall, direct 2019

. Vendredi 27 septembre, 19h30 CET, RAI3 : Wolfgang Amadeus Mozart, Don Giovanni – Rome, Teatro Costanzi, première – direct 2019

. Samedi 28 septembre, 19h CET, NPO4 : Pietro Mascagni, Cavalleria Rusticana – Ruggero Leoncavallo, Pagliacci – Amsterdam, Dutch National Opera & Ballet, direct 2019

. Lundi 30 septembre, 20h30 CET, RAI3 : Concert S.Yoncheva – JD. Florez – J.Kaufmann -  P.Domingo – G.Dudamel – Milan, Teatro alla Scala, 2019

. Jeudi 3 octobre, 20h CET, RAI3 : Georges Bizet, Les Pêcheurs de Perles – Turin, Teatro Regio, première - direct 2019

. Jeudi 3 octobre, 20h CET, medici.tv : Concert Julia Lezhneva – Mikhail Shekhtman – Moscou, Philharmonie, direct 2019

. Jeudi 3 octobre, 20h CET, Arteconcert : Francesco Filidei, L’Inondation – Paris, Opéra Comique, direct 2019

. Vendredi 4 octobre, 01h25 CET, MET-radiolive : Giacomo Puccini, Turandot – New York, MET, première – direct 2019

. Vendredi 4 octobre, 20h CET, Radio-Classique : Giuseppe Verdi, Messa da Requiem – A.Boudeville – V.Lemercier – F.Laconi – J.Varnier – S.Yoo – Paris, Hôtel des Invalides, Musée de l’Armée, direct 2019   


►Samedi 7 septembre, 19h CET, oopperabaletti-livestream : Richard Wagner, Das Rheingold – Helsinki, Opera National de Finlande, direct 2019 (durée 2h40)

A Helsinki, une rentrée « Ring » qui nous plonge sur deux saisons dans la monumentale fresque wagnérienne : en 2019-2020, Das Rheingold et Die Walküre, en 2020-2021, Siegfried et Götterdämmerung. Conquise par Wagner, Anna Kelo a voulu la mise en scène de son Das Rheingold comme un conte de fées, avec de vrais géants, de vrais nains, de vrais dieux…Il n’est pas nécessaire de dégrader le « Ring » en mettant en scène des hipsters ou des hommes d’affaires, pense-t-elle. Ses choix esthétiques raffinés, éloquents, sa très bonne direction de chanteurs-acteurs nous laissent supposer une belle production. De plus Esa-Pekka Salonen est à la baguette, avec un cast vocal rudement finlandais : Tommi Hakala (Wotan), Lilli Paasiviki (Fricka), Tuomas Katajala (Loge), Reetta Haavisto (Freia), Jukka Rasilainen (Alberich), Dan Kalström (Mime), Jyrki Korhonen (Fafner), Koit Soasepp (Fasolt), Sari Nordqvist (Erda).

►Samedi 7 septembre, 20h CET, BRKlassik, et aussi le 21 septembre, 19h CET, DLFKultur, et le 28 septembre, 20h CET, France-Musique : Hector Berlioz, Benvenuto Cellini – Londres, Royal Albert Hall, Proms 2019 (durée 3h15)

La Côte-Saint-André, Berlin, Londres, puis Versailles, en cette fin d’été, le maître-artisan de l’œuvre berliozienne, John-Eliot Gardiner, porte en Europe l’opéra Benvenuto Cellini, à la tête de ses rigoureux comme passionnés Monteverdi Choir et Orchestre Révolutionnaire et Romantique. Le plateau vocal est hors-classe, avec notre orfèvre de ténor, Michael Spyres, en Cellini, ce « bandit de génie », comme l’avait surnommé Berlioz, à la lecture de ses Mémoires, Sophia Burgos (Teresa), Maurizio Muraro (Balducci), Lionel Lhote (Fieramosca), Tareq Nazmi (Clément VII), Adèle Charvet (Ascanio). Une version concert en costumes, bouillonnante, drôle, émouvante, dans la très dynamique mise en espace de la chorégraphe Noa Naamat.

►Samedi 7 septembre, 19h CET, WFMT : Piotr Illytch Tchaïkovski, Eugène Onéguine – Chicago, Lyric Opera, 2016-2017

►Samedi 7 septembre, 20h CET, NDRKultur : Gustav Mahler, Symphonie n°3 – Anne Sofie von Otter – Hanovre, Kuppelsaal, direct 2019 (durée 3h)

►Samedi 7 septembre, 20h CET, SR2 : Henry Purcell, The Fairy Queen – Beaune, Cour des Hospices, 2019 (durée 4h)

►Lundi 9 septembre, 17h CET, France-Musique : Le Van Beethoven – par Aurélie Moreau – Paris, Maison de la Radio, 2019 (durée 1h)

Depuis le 26 août, du lundi au vendredi, entre 17 et 18h, et ce pendant un an, Aurélie Moreau raconte son odyssée beethovenienne sur France-Musique. Pour Daniel Barenboïm, le héros Ludwig a « la force d’abattre des murs dont personne d’autre ne pouvait venir à bout », pour le compositeur Toshio Hosokawa, dans ses bouleversants quatuors, il est allé chercher au plus profond de son coeur une source pure, loin de la pollution des habitudes ». Et si les planètes du cosmos de Beethoven sont ses symphonies, la N°9 est celle où il brise les chaînes de l’orchestre dans son chant d’amour à la joie. Pour son 250e anniversaire, en 2020, espérons de nombreux Fidelio, son unique opéra, aux élans sombres et lumineux, cet enfant chéri, dont le titan Ludwig parlait encore sur son lit de mort.

►Lundi 9 septembre, 18h CET, BRKlassik : Beethoven, « Ah, perfido ! » - Mozart, « Exsultate, jublilate » - Grande Messe en en ut mineur – Bad Kissingen, Kissinger Sommer, 2019 (durée 2h)

►Mercredi 11 septembre, 20h CET, France-Musique : Messiaen, Attahir, Ravel, Crumb, Concert Raquel Camarinha – Yoan Héreau – La Grave, Eglise, Festival Messiaen, 2019

►Jeudi 12 septembre, 18h CET, BRKlassik : Bach, Vivaldi, Haendel, La Voce Strumentale – Julia Lezhneva – Bad Kissingen, Kissinger Sommer, 2019 (durée 2h)   

►Vendredi 13 septembre, 20h30 CET, France.tv : Johann Sebastian Bach, Intégrale des Grands Motets – Motets de la Renaissance du Florilegium Portense – Festival d’Ambronay, Abbatiale, direct 2019

« Et quand il s’asseyait pour écrire, le ciel venait prendre sa main » disait Nikolaus Harnoncourt du Cantor. Un autre de ses grands admirateurs, Raphaël Pichon, navigue, depuis l’âge de neuf ans, sur les eaux bénéfiques de Johann Sebastian Bach. Pour les 40 ans du convivial Festival d’Ambronay, il dirige son ensemble Pygmalion dans le six Grands Motets (du BWV 225 BWV 230), summum de polyphonie chorale, souffles de spiritualité en musique, qui encadraient les prédications du pasteur. Ils sont complétés par les motets de la Renaissance, issus du Florilegium Portense.

►Vendredi 13 septembre, 19h CET, RAI3 : Salvatore Sciarrino, Luci mie traditrici – Venise, La Fenice, Teatro Malibran, première – direct 2019

Ses opéras n’ont « rien à voir avec l’opéra habituel », il « a su façonner sa propre écriture vocale », dit en substance Laurent Bury des Macbeth et Luci mie traditrici, opéras de chambre de Salvatore Sciarrino. C’est le désir d’inventer un monde sonore nouveau qui pousse le palermitain à composer. Il utilise d’abord un système de graphismes, qui configurent et concentrent la totalité de son projet, traduit ensuite en partition classique. Sciarrino pense transformer la sensibilité de peintre contemporain de son enfance en nouvelles lumières sonores. Insolite mais fascinant, son Luci mie traditrice est interprété par Wioletta Hebrowska (La Malaspina), Otto Katzameier (Il Malaspina), Carlo Vistoli  (L’ospite), Leonardo Cortellazzi (Un servo), Livia Rado (Una voce). Tito Ceccherini dirige, dans la mise en scène de Valentino Villa.

►Vendredi 13 septembre, 20h30 CET, WigmoreHall-livrestreaming : Benjamin Britten,  Britten Gala – Londres, Wigmore Hall, direct 2019 (durée 2h)

►Vendredi 13 septembre, 20h30 CET, MassimoPalermoTV : Giuseppe Verdi, La Traviata – Palermo, Teatro Massimo, première – direct 2019

►Samedi 14 septembre, 19h CET, WFMT : Hector Berlioz, Les Troyens – Chicago, Lyric Opera, 2016

►Samedi 14 septembre, 19h30 CET, RTS-Espace2 : Wolgang Amadeus Mozart, Die Zauberflöte – Londres, Royal Albert Hall, Proms 2019

►Samedi 14 septembre, 20h CET, Klara : Georg Friedrich Haendel, Ariodante – Drottningholm, Slottsteater, 2019 (durée 4 h)

►Samedi 14 septembre, 20h CET, France-Musique, RAI3 : The Last Night of The Proms 2019 – Jamie Barton – Londres, Royal Albert Hall, direct 2019 (durée 4h)

►Lundi 16 septembre, 20h30 CET, CatalunyaMusica : Georg Friedrich Haendel,  Iestyn Davies - 40 ans au Wigmore Hall – Londres, Wigmore Hall, direct 2019 (durée 1h45)

►Jeudi 19 septembre, 21h CET, RAI3 : Debussy, Chen, Mahler, Isole Gioiose – Rachel Harnish – Turin, Auditorium Rai – Arturo Toscanini, Mito Settembre Musica, direct 2019

►Vendredi 20 septembre, 19h CET, Operavision : Stanisław Moniuszko, Halka – Poznan, Teatr Wielki, direct 2019 (durée 2h30)

En plein bicentenaire du « père de l’opéra polonais », l’inventif Pawel Passini nous emporte dans sa mise en scène de « Halka, 1er grand opéra de Stanisław Moniuszko ». Pas de marottes folkloriques sur scène, mais une tragédie universelle qui retient l’essentiel de cette luxuriante partition. Mi-hommes, mi-bêtes,  troupeau de créatures mythiques, les montagnards portent têtes et cornes d’animaux. Les propriétaires terriens, devenus riches citadins en tailleurs et costumes, chantent parmi les spectateurs. Coincée entre ces deux mondes qui se heurtent, la romantique Halka, couronnée de fleurs, est transformée en nymphe à l’ingénieuse robe en écorces de bouleau. Un très slavic-cast, avec Monicka Mych-Novicka (Halka), Łukasz Goliński (Janusz), Magdalena Wilczyńska-Goś (Zofia), Piotr Friebe (Jontek), et Gabriel Chmura à la baguette.

►Vendredi 20 septembre, 19h30 CET, BruZane-ClassicalRadio : Une Nuit d’Eté – Véronique Gens – I Giardini – Venise, Scuola Grande San Giovanni Evangelista, direct 2019

►Vendredi 20 septembre, 20h30 CET, MassimoPalermoTV : Gioachino Rossini, Il Barbiere di Siviglia – Palermo, Teatro Massimo, première – direct 2019

►Samedi 21 septembre, 20h CET, France-Musique : Hector Berlioz, La Prise de Troie – La Côte-Saint-André, Château Louis XI - Cour, Festival Berlioz, 2019

Que le critique Berlioz est agaçant, malgré son talent, mais que le compositeur est exaltant ! « Sa musique donne parfois l’impression de s’échapper » pense Bruno Messina, directeur artistique du festival ; probablement parce qu’elle explore abondance de thèmes instrumentaux comme vocaux, de combinaisons de timbres, de rythmes, en une seule partition. A l’instar de La Prise de Troie, première partie de l’opéra Les Troyens, dirigée en version concert, cette année, à La Côte-Saint-André, par François-Xavier Roth, amoureux inlassable de l’œuvre de Berlioz. Une interprétation flamboyante par deux excellents orchestres, deux chœurs ardents et des voix intensément expressives : Isabelle Druet (Cassandre), Thomas Dolié (Chorèbe), Mirko Roschkowski (Enée), Eléonore Pancrazi (Ascagne), Boris Grappe (Panthée), Vincent Le Texier, Jérôme Boutillier, Damien Pass, Isabelle Cals, François Rougier.

►Samedi 21 septembre, 20h CET, France.tv : Giacomo Puccini, Madama Butterfly – Liège, Opéra Royal de Wallonie-Liège, direct 2019 (durée 3h)

Les italiens l’ont appelée « La Butterfly dell’elicottero », au moment de sa création, à Torre del Lago, en juillet. A Liège, Stefano Mazzonis di Pralafera renouvellera-t-il l’atterrissage de Pinkerton en hélicoptère sur le toit de la maison de Cio-Cio-San ? Surprise ! Il situe la déchirante histoire de Butterfly dans un Nagasaki marqué par l’explosion nucléaire de 1945, où solistes comme chœur portent kimonos traditionnels, tous peints à la main par les ateliers. Maestra Speranza Scapucci dirige pour la première fois le chef-d’œuvre de Puccini et la très compétente Svetla Askenova incarne la jeune japonaise, rôle dévorant, où « ce qu’un chanteur doit contrôler (…) ce n’est pas seulement sa fraîcheur vocale ni son endurance, c’est son degré d’ébullition », dixit  Sylvain Fort) ; avec aussi Alexey Dolgov (Pinkerton), Sabine Williet (Suzuki), Patrick Delcour (Yamadori), Alexise Yerna, Mario Cassi, Saverio Fiore, Luca Dall’Amico.

►Samedi 21 septembre, 20h CET, Radio-Clàsica : Giuseppe Verdi, Don Carlo – Madrid, Teatro Real, direct 2019

►Samedi 21 septembre, 19h30 CET, Ö1-radio : Jacques Offenbach, Les Contes d’Hoffmann – Vienne, Staatsoper, 2019

►Samedi 21 septembre, 19h30 CET, RTS-Espace2 : Richard Wagner, Lohengrin – Festival de Bayreuth, 2019       

►Lundi 23 septembre, 22h30 CET, France-Musique : Jane Berbié – Les Grands Entretiens – Paris, Maison de la Radio, du 23 au 27 septembre 2019 (durée 30mn)

Une rencontre de très grande importance, dans Les Grands Entretiens de Judith Chaine, celle avec la mezzo-soprano Jane Berbié, 88 ans aujourd’hui. Admirable musicienne, elle a chanté aux quatre coins du monde ; son Mignon est d’une poignante mélancolie, sa Concepcion brille par sa vitalité, son humour. Membre de la troupe de l’Opéra de Paris, elle est, en 1959, la Mercédès du premier Carmen de la « Grande boutique ». Ecoutez la finesse d’exécution de ses nombreux rôles mozartiens, la porcelaine délicate mais robuste de cette ligne de chant « propre, liée, sans portamenti déplacés » ! La mezzo-soprano Sophie Koch et la basse Nicolas Courjal, ses ex-élèves, voient en elle une enseignante exceptionnelle, notamment dans « l’ apprentissage de l’indispensable maîtrise du souffle, qui permet la liberté d’interprétation ».

►Mardi 24 septembre, 20h CET, CatalunyaMusica : Antonio Vivaldi, Concert Raffaele Pé – I Barochisti – Diego Fasolis – Lugano, Auditorium Stelio Molo, 2019 (durée 1h30)

►Mercredi 25 septembre, 19h30 CET, Ö1-radio : Georg Friedrich Haendel, Airs de « Giulio Cesare in Egitto » - Bejun Mehta – La Folia Barockorchester – Innsbruck, Innsbrucker Festwochen, 2019 (durée 1h30)

►Jeudi 26 septembre, 19h30 CET, Ö1-radio : Franz Schubert, Die schöne Müllerin – Martin Mitterrrutzner – Schwartzenberg, Angelika-Kauffmann- Saal, 2019 (durée 1h30)

►Vendredi 27 septembre, 19h CET, Operavision : Ivan Acher, Sternenhoch – Prague, Théâtre National, 2019

►Samedi 28 septembre, 19h30 CET, medici.tv : Giuseppe Verdi, La Traviata – Paris, Opéra Garnier, direct 2019 (durée 3h05)

Leurs voix jeunes, homogènes, à la projection sûre, leurs chants legatissimo embraseront certainement les flots de couleurs et les sanglots de Violetta, pour Pretty Yendela vulnérabilité comme le spleen d’Alfredo, pour Benjamin Bernheim. Le timbre corsé, palpable de Jean-François Lapointe portera idéalement le conservatisme, la rigidité du père Germont, et de généreux chanteurs complètent ce cast vocal : Marion Lebègue, Catherine Trottmann, Julien Dran, Christian Helmer, Thomas Dear, sous la direction de Michele MariottiL’enfant prodige de la mise en scène, Simon Stone, conduit détricotages et re-tricotages du chef-d’œuvre verdien, mais les pouvoirs sonores comme affectifs de l’éternelle Traviata finissent toujours par engloutir les élucubrations des uns et des autres !

►Samedi 28 septembre, 19h CET, Ö1-radio : Antonin Dvořák, Rusalka – Vienne, Staatsoper, direct 2019 (durée 3h30)

►Mercredi 2 octobre, 18h CET, Operavision : Leoš Janáček, Jenufa – Brno, Théâtre National, 2019


Toujours en ligne

Pour les retransmissions en replay, voir les ondes lyriques d’août 2019.  


 

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager